Ariën Artists - Ivan Thirion_ Biographie française

nothing

 

 
IVAN THIRION, BARYTON

 

CV > ENGLISH CV > NEDERLANDS CV > DEUTSCH REPERTOIRE >>> MEDIA
 
Formation

Né en 1990, il étudie au Conservatoire de Bruxelles et à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de Gilles Cachemaille où il obtient son Master en Chant en juin 2013.

L'Opéra Royal de Wallonie l'accueille pour ses débuts à l'opéra dans le rôle de Papageno et l'invite aussitôt à participer dans La Forêt Bleue (Auber) rôle de l'Ogre et dans Lucrezia Borgia (Gazella). Depuis lors il y a notamment abordé Tomaso dans Un Ballo in Maschera, Marcello dans La Bohème Enrico dans Lucia di Lammermoor aux côtés de stars tels que Annick Massis et Celso Albelo, Lord Cecil dans Maria Stuarda et Don Carlo di Vargas dans La Forza del Destino (ici comme cover).

Entre-temps l'artiste est apparu aux côtés d’éminents chefs d’orchestre tels que : Paolo Arrivabeni, Fabio Luisi, Marco Armiliato, Massimo Zanetti, John Fiore, Jesus Lopez-Cobos Leonardo Garcia Alarcon et fut mis en scène par Claus Guth, Andreas Homoki, Giancarlo del Monaco, Stefano Mazzonis di Pralafera, David Pountney, Benedict Andrews, Barrie Kosky, Marcial di Fonzo Bo, Waut Koeken ...

Actualité

Cet automne 2020 l'artiste participera à une production concertante des Noces de Figaro dans le rôle du Comte Almaviva produite par l'Orchestre Philharmonique royal de Liège, placé sous la direction de Gergely Madaras et se rendra à l'Opéra de Lyon où il chantera sous la direction de Daniele Rustionio le rôle de Somarone dans une nouvelle production, signée Damiano Michieletto, de Béatrice et Bénédict. En deuxième partie de saison il regagnera l'Opéra de Flandre où il interprétera Albert dans Werther.

Après ces longs mois de confinement alors qu’il aurait dû chanter dans Ariane à Naxos (Harlekin) à l'Opéra de Montpellier, dans une autre nouvelle production de Béatrice et Bénédict (Somarone) à l'opéra de Cologne, dans L'heure espagnole (Ramiro) et Jenufa (Starek) à l'Opéra de Flandre et participer dans De Oorlog ("La Guerre") le magnum opus du compositeur belge Peter Benoit, comprenant desreprésentations concertantes à la Salle Elisabeth à Anvers et à Vredenburg, Utrecht, ce sera avecun réel bonheur qu'Ivan Thirion retrouvera la scène. Les (éventuels) reports seront communiqués en temps voulu.

 

Récents rôles

À l'Opéra de Flandre : Saint Joseph dans Der Schmied von Gent de Franz Schreker et le rôle de l'Officier dans La colonie pénitentiaire de Philip Glass. Au Grand Théâtre de Genève : Le Dancaire (Carmen), Grimbald, 3rd Man et Comus (King Arthur). Chez Operazuid Maastricht : Albert dans Werther et Sparck dans Fantasio de Jacques Offenbach. La production de Dans la colonie pénitentiaire fut reprise dans le cadre des festivals OPERA XXI à Anvers et les Operadagen Rotterdam ainsi qu'au Grand Théâtre de Genève. Notons également son premier Golaud dans Impressions de Pelléas lors de représentations semi-concertantes en Belgique et en Italie, sous la direction artistique et accompagnement au piano par le duo Jan Michiels et Inge Spinette.

Concerts

Ses activités à l'opéra ne l'ont pour autant pas empêché d'embarquer pour une tournée (incluant des concerts à Gand, Louvain, Bruxelles et Versailles) avec le ténor Renoud Van Mechelen et son Ensemble A notte temporis proposant sous le titre "Un Noël français" un programme consacré à Marc-Antoine Charpentier, ni d'accepter une résidence au Festival d'Aix-en-Provence pour y approfondir le répertoire de la mélodie et s'y distinguer lors de plusieurs récitals, ou encore de se produire à l'Opéra de Montpellier dans la partie du baryton solo dans le Requiem allemand de Brahms.

Prix et distinctions

« Jeune espoir lyrique européen » du 61ème « Concours Aslico» à Côme ; Prix « Wil Keune » décerné au meilleur jeune chanteur lors du 32ème Concours International Hans Gabor Belvédère à Amsterdam ;  2ème Prix au 6ème « Concours international de Chant de Saint-Petersburg » et finaliste du 26ème « Eleanor Mc Collum Singing Competition » .

Finalement, Ivan Thirion a été le premier belge en trente ans à atteindre les sessions finales du célèbre concours de chant « BBC, Cardiff singer of the world » (2017).

 

Parcours d'un jeune espoir lyrique

Ivan Thirion est admis au Cnipal à Marseille, qui grâce à ses fructueuses collaborations avec les opéras de Montpellier, Nîmes, Perpignan, Marseille, Avignon, Toulon, Nancy, Bordeaux et Limoges lui permet de faire ses débuts dans notamment Figaro (Les Noces de Figaro) Franck (La Chauve-souris) et le Maharadja (L’amour masqué).

De 2014 à 2016 il rejoint l’opérastudio de l’Opéra de Zurich. Il y chante Bello dans La Fanciulla del West (Puccini), Steuermann dans Tristan und Isolde, le Lakai dans Ariadne auf Naxos ... Ensuite Ping dans Turandot aux côtés de Nina Stemme, Rodomonte dans Orlando Paladino et Coryphée dans le Comte Ory aux côtés de Cecilia Bartoli ...

Le voilà également sélectionné pour le Young Singers Project du Festival de Salzbourg où il chante Bartolo dans Il barbiere di Siviglia dans la version jeune public. Il s'y produit en concert avec l'Orchestre du Mozarteum et participe à la tournée en Chine avec escales au Grand Théâtre de Shanghaï, l’Opéra de Pékin, la Philharmonie de Xi’an  …

Il enchaîne avec Médée (Oronte) de M.A. Charpentier, à l'Opéra de Zurich, dans une nouvelle production dirigée par William Christie et mise en scène par Andreas Homoki ; Jérusalem (Comte de Toulouse) de Verdi, à l'ORW Liège sous la baguette de la jeune cheffe d'orchestre Speranza Scappucci ; l'Ange de feu (Matthias/Aubergiste) de Prokofiev à l'Opéra de Lyon sous la direction de Kazushi Ono et finalement avec L'Elisir d'Amore (Belcore) et Turando (Ping) au Aalto Theater à Essen.

CV-UPDATE : septembre 2020. Veuillez contacter l'agence afin d'obtenir la plus récente version de la biographie d'Ivan Thirion.

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -