overview of al our artists contact info visit us on facebook !
nothing
nothing

Wiard WITHOLT, Baryton

Wiard by Marco Borggreve
titelbalk FR

le baryton d'origine holllandaise a étudié aux conservatoires de Rotterdam et d’Amsterdam, puis complété sa formation de chanteur à la Nouvelle Académie d'Opéra d’Amsterdam, l’opéra studio des Pays-Bas et finalement à l'Atelier Lyrique de l'Opéra National de Paris. Il est lauréat du Concours Cristina Deutekom et représente les Pays-Bas au “BBC Cardiff singer of the World 2007”.

L'année d'après le Théâtre royal de la Monnaie à Bruxelles l'invite pour le rôle du Berger dans Pelléas et Mélisande. En 2009 il intègre l'Ensemble de l’Opéra de Dessau où il interprétera jusqu'à la fin de la saison 2014/2015 notamment Heerrufer, dans Lohengrin (Wagner), Maximilian dans Candide (Bernstein), Papageno dans Die Zauberflöte (Mozart), Pietro dans La Muette de Portici (Auber) and Silvano dans Un ballo in Maschera (Verdi). Au cours des années passées à Dessau, il fait ses débuts au Teatro Real de Madrid dans le rôle de Frère Léon (Saint-François d’Assise  d’Olivier Messiaen), à l’Opéra Royal de Wallonie Liiège dans Il Conte Almaviva (Nozze di Figaro, prise de rôle) et de l’Opéra national du Rhin où il endosse Falke (Fledermaus) dans la production du metteur en scène belge Waut Koeken.

Sur invitation de l'Opéra de Bavière, Wiard Witholt participe à  la création mondiale de Hiob (rôle de  "Schemariah") un opéra inachevé d'après le roman de Joseph Roth du compositeur Erich Zeisl mais complété par Jan Duzynski ("Festspiele Plus", Opéra de Bavière, Munich, juillet 2014). Ensuite il fit ses débuts dans le rôle-titre de Don Giovanni et regagna l'Opéra d'Amsterdam pour y chanter dans une production revisitée d'Il viaggio a Reims.

Dans le rôle du Messager Wiard Witholt a participé l'année passée à la création mondiale à la Monnaie de Penthesilea du compositeur français Pascal Dusapin (mise en scène Pierre Audi, décors Berlinde De Bruyckere). La rencontre avec Pascal Dusapin est à la base de son engagement par le Festival de Sydney pour y chanter en 2016 le principal personnage masculin dans une autre oeuvre du compositeur: Passion. A moyen terme Wiard Itholt participera dans Der Kaiser von Atlantis et dans Tristan und Isolde.

Son répertoire d'opéra embrasse par ailleurs Le Dancaïre et Moralès (Carmen), Don Fernando, Bobinet (La vie Parisienne), Melisso (Alcina), Maestro (Le convenienze e inconvenienze teatrali), Demetrius (A Midsummer Nigh's Dream), Testo (Il Combattimento di Tancredi e Clorinda), L´Horloge et le Chat (L'Enfant et les Sortilèges) et Lescaut (Manon). 

En concert il apparut dans les Lieder eines fahrenden Gesellen (Mahler) à l’Opéra National de Paris et avec le Brussels Philharmonic sous Michel Tabachnik à Flage ; dans la Passion selon Saint-Jean, mise en scène par Robert Wilson au Festival Schleswig-Holstein ; dans le Requiem de Brahms à l’opéra de Lille et au Palais des Beaux Arts de Bruxelles ; et dans "La Naissance de David de Sassoun" de Garbis Aprikian, avec l'Orchestre du Gulbenkian, sous la direction d'Alain Altinoglu à l'Opéra comique (2014).

Outre les Passions selon Matthieu et Jean, l'Oratorio de Noël et la Messe en si, Wiard Witholt maîtrise une trentaine de Cantates de Bach (qu’il interpréta e.a. avec l’orchestre de Chambre du Concertgebouw d’Amsterdam. 

 


Cv-update: saison 2015/2016

 
- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -