overview of al our artists contact info visit us on facebook !
nothing
nothing
 

Lionel LHOTE, Baryton

CV NEDERLANDS CV ENGLISH CV DEUTSCH REPERTOIRE ACTION SHOTS

Le baryton belge Lionel Lhote commence ses études musicales à l’Académie de Musique de La Bouverie-Frameries dans la classe de son père. Il poursuit sa formation vocale au Conservatoire Royal de Mons chez Marcel Vanaud et  Jacques Legrand et la conclut au Conservatoire Royal de Bruxelles en obtenant un Premier Prix de Chant Concert et un Diplôme Supérieur de Chant Opéra avec la plus grande distinction. Au printemps de 2004, il fit partie des Lauréats (6ème prix) du Concours International Reine Elisabeth). Il y décrocha également le prix du public.

Ses engagements, le conduisant sur les grandes scènes éuropéennes, témoignent de sa notoriété. Ainsi il chante Faninal (Le Chevalier à la Rose) à l'Opéra de Genève, Rivière (Volo di notte/Dallapiccola) à l'Opéra de Francfort, Schaunard (La Bohème) aux fameuses Chorégies d'Orange, Dandini (La Cenerentola) à l'Opéra de Stuttgart, Ottokar (Freischütz, version Berlioz) à l'Opéra de Nice, Schaunard à l'Opéra de Paris (ses débuts dans la maison), Marcello (La Bohème) au Liban, dans la production des Chorégies d'Orange, Il Barbiere di Siviglia (rôle-titre) au célèbre Licée de Barcelone, ses débuts dans la maison, Mercutio (Roméo et Juliette) à l'Opéra de Monte-Carlo ... En 2015 il fait ses débuts fort remarqués au prestigieux Festival de Glyndebourne où il endosse Don Inigo dans L'heure espagnole ainsi que Le fauteuil, L'arbre dans L'Enfant et les sortilèges.On retiendra ses fabuleux débuts dans Don Carlo (Ernani/Verdi) à l'Opéra royal de Wallonie, son Dandini à l'Opéra de Stuttugart et ses débuts à l'Opéra de Paris dans Johann/Werther. Lionel Lhote fit également forte impression dans le rôle de Somaronedans deux productions distinctes de Béatrice et Bénédict de Berlioz - l'une à la Monnaie, l'autre au Festival de Glyndebourne. D'autres récents engagements l'amenèrent à Montecarlo (Lescaut/Manon), Avignon Valentin/Faust) et à l'Opéra de Muscat/Oman notamment dans Zurga/Pêcheurs de perles.

Récents engagements et Actualités :

Durant la saison écoulée 2017/2018 il retrouva Sharpless (Madama Butterfly) à l'Opéra de Toulon, endossa Escamillo dans la Carmen de l'Opéra royal de Wallonie et Valentin à l'Opéra de Montecarlo puis s'attaqua au rôle du Directeur de la Troupe (prise de rôle) dans Pinocchio le tout dernier opéra de Philippe Boesmans (opéra de Bordeaux).

Au cours des prochaines saisons Lionel LHOTE se hissera encore davantage au premier rang des meilleurs interprètes du répertoire verdien avec des prises de rôle telles que : Amonasro dans Aïda, Le Marquis de Posa dans Don Carlos et Paolo Albiani dans Simon Boccanegra et du répertoire romantique français en endossant à nouveau Valentin (Faust) et Pandolfe (Cendrillon) et abordant pour la première fois Nikalantha (Lakmé) et le rôle-titre dans Hamlet... Ses futurs engagements le reconduiront notammenet à l'Opéra de Wallonie, le festival de Glyndebourne et à la Monnaie.

 

Lionel Lhote est régulièrement apparu à l'affiche de La Monnaie où on a pu l'applaudir dans Lescaut (Manon Lescaut), Frank (Fledermaus), Mercutio (Roméo et Juliette), Dandini (La Cenerentola), Enrico (Lucia di Lammermoor), Sancho Panza (Don Quichotte), Pandolfe (Cendrillon) et le précité Somarone. A l’Opéra Royal de Wallonie il chanta Guesler (Guillaume Tell) du compositeur belge André Ernest Modeste Grétry ainsi que Le Général Boum (La grande Duchesse de Gérolstein), Zurga (Les Pêcheurs de perles) et Figaro (Il Barbiere di Siviglia). A l'Opéra de Flandre il interpréta Barbe-Bleue (Ariane et Barbe-Bleue/Dukas), Figaro (Il Barbiere di Siviglia) et Leporello (Don Giovanni).

A noter sont les multiples productions, dans lesquelles est apparu Lionel Lhote, depuis 2002 en France : à l’Opéra d’Avignon dans La Traviata (Germont père), Il Barbiere di Siviglia (rôle-titre) et Paolo (Simon Boccanegra) à l'Opéra d'Avignon; à l’Opéra national du Rhin Strasbourg dans Les Troyens (Chorèbe), à l'Opéra de Nancy dans Don Alfonso (Nozze di Figaro) et Popolani (Barbe-Bleue/Offenbach), aux opéras de Montecarlo, de Marseille et de Bordeaux dans notamment Gisèle (Ourrias), Zauberflöte (Papageno), Le Chevalier à la Rose (Faninal), Butterfly (Sharpless). A l'Opéra de Lyon il participa dans La Traviata (Germont père), Werther (Albert) et Cosi fan tutte (Don Alfonso). Et, l'Opéra de Tours linvita à faire ses débuts dans Falstaff (rôle-titre).

Au cours de sa carrière, Lionel Lhote s'est produit en concert avec l'Orchestre de la Radio bavaroise, l'Orchestre Philharmonique de Varsovie, l'Orchestre de Chambre d'Ecosse, l'Orchestre symphonique de Mulhouse ainsi que de nombreux orchestres symphoniques attachés aux maisons d'opéra où il est régulièrement engagé. Il a chanté sous la baguette de ches d’orchestre éminents tels que Silvio Varviso, Evelino Pido, Patrick Fournillier, René Jacobs, Andreas Spering, Philippe Auguin, Julian Reynolds, Marc Minkowksi, Stefano Montanari, Kazushi Ono, Alain Guingal, Johannes Willig, Julia Jones, Roberto Rizzi-Brignoli, Gérard Korsten, Emmanuel Joel-Hornak, Alain Altinoglu, Lothar Zagrosek, Jacek Kaspszyk, Emmanuel Krivine, Adam Fischer et Carlo Rizzi. Il participa dans d'importantes productions mises en scène par David MacVicar, Karl-Ernst & Ursel Herrmann, Guy Joosten, Achim Freyer, Keith Warner, Laurent Pelly, Dieter Kaegi, Rolando Villazon, Mariusz Trelinski, Jonathan Miller, Waut Koeken e.a.


Cv-update: saison 2018/2019

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -