overview of al our artists contact info visit us on facebook !
nothing
nothing
 
THOMAS MORRIS, PRESSE

>> CV, ENGLISH

>> CV, ITALIANO

>> CV, FRANCAIS

>> MEDIA

>> REPERTOIRE

>> ARTIST'S WEBSITE

 

  • Récital - Festival de Radio France et Montpellier

Ce récital était un moment merveilleux de musique, un concert éblouissant, avec un choix très réussi de pages tirées de la musique française. Le public a été extrêmement enthousiaste. Ce fut un concert très chaleureux, car il y a dans ce répertoire de la mélodie française un jeu entre le texte, la poésie et la musique particulièrement sensible pour le public, surtout lorsque cette musique est chantée avec une diction, un savoir-faire, et un sens théâtral et poétique aussi affirmés que ceux de Thomas Morris.  FRANCE MUSIQUE - Benoît Duteurtre
Le ténor Thomas Morris, avec en partenaire à part égale la subtile Marie-Cécile Bertheau, allie voix agréable, conduite avec élégance et imagination, diction parfaite et intelligence des mots et des notes chantés. Il possède au degré suprême une qualité également rare : un humour de la meilleure veine. Avec lui, Chabrier, Milhaud, Rosenthal, Satie et Poulenc ont été servis comme ils le sont rarement. LA MARSEILLAISE - Gabriel Vialle

  • Récital - Grand Théâtre de Verviers

Thomas Morris a dynamisé comme à l'accoutumée son auditoire. Son ténor aux inflexions de voix judicieuses, qui passe allègrement la rampe, à la diction parfaite et à l'occupation intelligemment pensée de l'espace scénique en font un artiste à suivre tout particulièrement. LE SOIR

  • Récital - Théâtre des Bouffes Parisiens, Paris

L'interprétation de Thomas Morris est excellente en tous points, incluant une diction parfaite et des intentions musicales très spirituelles. Mille compliments à cet artiste. CORRESPONDANCE - Manuel Rosenthal

  • Concours international d'opéra, Marseille

Le ténor français Thomas Morris a pour lui la jeunesse, et un timbre de ténor de caractère qui nous a valu une extraordinaire exécution de L'Etoile de Chabrier. Sa vocalita et ses dons d'acteur époustouflants lui ouvriront sans doute une carrière de tout premier plan, dans les emplois dits de caractère. OPÉRA INTERNATIONAL - Sergio Segalini

  • "Le carrosse du Saint Sacrement" - Opéra Comique, Paris

Chez Michel Trempont, on admirera comme toujours l’extraordinaire diction (on ne perd pas une virgule), la remarquable projection de la voix et une capacité infinie à camper un personnage attachant et drôle. Même remarque pour la prestation de Thomas Morris, lui aussi remarquable diseur et excellent comédien, cauteleux à souhait et jouant à la perfection les deux rôles de Martinez et du Licencié, écrits dans une tessiture de ténor assez périlleuse et dont il s’acquitte avec panache. FORUM OPERA - Juliette Buch

  • "Louise" - Opéra National de Paris

Le français de Luca Lombardo est excellent. Comme celui de Thomas Morris, trial subtil qui hérite de sa défroque de Noctambule - Pape des Fous. OPÉRA MAGAZINE - Jean Cabourg

  • "Geneviève de Brabant" - Opéra national de Montpellier

Thomas Morris (Narcisse) est impeccable en poète narcissique et courtisan soumis même quand il n’est pas mêlé aux baigneuses en maillot. Le ballet des baigneuses est fort drôle, tout comme la présence du poète Narcisse au milieu d’elles. FORUM OPERA - Maurice Salles

  • "Manon" - Opéra de Lausanne

Thomas Morris compose un impayable Guillot de Morfontaine. LE TEMPS - Julian Sykes
On distinguera (…) le Guillot finement caractérisé par Thomas Morris. OPÉRA MAGAZINE - Richard Martet 
Thomas Morris (Guillot) campe avec talent ce personnage fat et ridicule. RESMUSICA - Jacques Schmidt 

  • "La vie Parisienne" - Opéra national du Rhin, Strasbourg

Il forme un duo très bien assorti avec le désopilant Bobinet de Thomas Morris qui donne beaucoup de sa personne ici : il chante le fameux air Mon habit a craqué dans le dos avec un habit qui a craqué jusqu'à son postérieur - qu'il exhibe sans pudeur - pour la plus grande hilarité des spectateurs. OPERA ONLINE - Emmanuel Andrieux 
Ein weiterer gut grundierter Tenorbuffo war Thomas Morris als Bobinet, ein komödiantisches Erztalent. DER OPERNFREUND - Manfred Langer 
Thomas Morris est le parfait exemple du chanteur-acteur qu’il faut au rôle de Bobinet, voix assurée (…) et dons innés de comédie. RESMUSICA - Michel Thomé 

  • "Rhapsodie nègre" - "Cocardes" - "Le Gendarme incompris" - Museo Revoltella, Trieste

Sulla sinistra gli scarni elementi scenici che incorniciavano gli interventi cantati di Thomas Morris (magnifico in Rhapsodie nègre e Cocardes). Uno scatenato Thomas Morris “en travesti”. L’OPERA - Rino Alessi

  • "La vie parisienne" - Opéra national de Lyon

Deux interprètes seulement possèdent l’équilibre et l’aisance pour servir Offenbach : le Prosper de Thomas Morris et, triomphateur de la soirée, et le Gondremarck de Laurent Naouri. Avec eux, on se reprend à penser que parler en projetant une voix audible et pourtant non forcée, ou chanter agréablement en se faisant comprendre, c’est possible ! AVANT-SCENE OPERA - Chantal Cazaux

  • "Ali Baba" - Théâtre national de la Criée, Marseille

Irrésistible Thomas Morris, à la palette très large : du rondouillard Qâssim au travesti chanteur tout en sensualité retenue, il épate par sa générosité et son sens comique. LA PROVENCE - Olga Bibiloni

  • "Evgenij Onegin" - Teatro Comunale, Bologn

Notevolissimi gli esiti di alcune parti da caratterista : si ammira il Triquet sofisticato e irresistibile di Thomas Morris. IL CORRIERE DELLA MUSICA - Francesco Lora

  • "Evgeni Onegin" - Théâtre des Champs-Elysées, Paris

Le seul français, Thomas Morris, sauve notre honneur national. Il est épatant d'aisance et de drôlerie. LE FIGARO - Pierre Petit

  • "Il cappello di paglia di Firenze" - Teatro Carlo Felice, Genova

Thomas Morris caratterizza con gusto e allegria uno Zio Vezinet un pò svampito, oltre che sordo, con voce acuta e incedere brioso. OPERACLICK

  • "Les aventures du roi Pausole" - Opéra National du Rhin, Strasbourg

Thomas Morris, jeune ténor épatant, véritable révélation. LES ÉCHOS - Michel Parouty
The tenor Thomas Morris, the busy-body Grand Eunuch, seems to have modelled himself on Michel Senechal -no bad model. Every word was clear, every comic moment wonderfully amed. He is a real fine. OPERA NOW
Der in Wort und Ton äusserst eloquente Thomas Morris als völlig überdrehter Eunuch Taxis. BADISCHE ZEITUNG

  • "Der Rosenkavalier" - Teatro Carlo Felice, Genova

Memorabile il Valzacchi di Thomas Morris.  LA REPPUBLICA

  • "La juive" - Lithuanian National Opera, Vilnius

The performance under conductor Martynas Staskus brought a more lyrical feel to the music than that of Vienna, which had a far more edgy feel, driven by the sheer force of Shicoff as Eléazar. Shicoff's ghost took some time to shake off, as one expected the French tenor Thomas Morris to attempt to emulate it. However, Krämer had a much different Eléazar in mind: a petulant, fawning character flinging chairs about in his frustration and impotence, his power residing only in his one secret that he can only bring himself to exercise at the end. And Morris, with a tone perhaps not that different from that of the role's creator, Nourrit, offered a convincing alternative reading. DONIZETTI SOCIETY - Jochen Breiholz

The singer of the role Eléazar, Thomas Morris, had more than a merely beautiful voice at his disposal. He was an extremely intense interpreter. He was very effusive in his acting, and this did not alter the authenticity of his convincing emotions. OPERNGLAS - Benno Schaller

For the Premiere of La juive in Vilnius Thomas Morris, a french soloist of magnificent musical and artistic talent, became Eléazar. His Eléazar, in a stirring but natural way, expressed the mysterious facets of the Jews. 7 MENO DIENOS - Edmundas Gedgaudas

Eléazar of La juive is not intellectual, and that saves the opera from its subject’s clichéd connotations. Such an artist was found in the composer’s native land - French tenor Thomas Morris, who sang at the premiere. It is said that the soloist was eager to perform this intricate role, which has been a favorite in the repertoire of many famous singers: Enrico Caruso, John O’Sullivan, and Tony Poncet. Thomas Morris has mastered the role and the audience of Vilnius will be able to see for themselves, because the guest tenor has promised return to perform "La juive" often. VEIDAS - Renata Baltrusaityte

For the director’s constructed treatment, a tenor with a specific timbre was necessary: therefore at the premiere a soloist from France, Thomas Morris, was invited to sing, and he embodied the director’s vision.  RESPUBLIKA - Jurate Vyliute

On the evening of the Premiere, the role of Eléazar was performed by the french tenor Thomas Morris. And that sums it up: he did not act, he just existed! Shattering us with his plans of revenge and feelings of life, love and hatred. LIETUVOS RYTAS - Audrone Zigaityte-Nekrosiene

  • "Die Entführung aus dem Serail" - Festival Musical de Tourraine

Thomas Morris est un Pedrillo dans l'âme et dans la voix, aussi pleine d'émotion. LA NOUVELLE REPUBLIQUE

  • "Die Zauberflöte" - Macerata Opera Festival

Credibilissimo e piacevole nel ruolo il Monostatos di Thomas Morris, voce timbrata che serve perfettamente lo scopo. OPERACLICK - David Toschi

  • "Les contes d'Hoffmann" - Teatro Comunale, Treviso

Da segnalare Thomas Morris, spassosissimo. IL GIORNALE

  • "Madama Butterfly" - Macerata Opera Festival

Il Goro di Thomas Morris è un ottimo sensale impiccione.
Thomas Morris, tenore vocalmente e scenicamente sciolto per Goro vestito di nero.
Thomas Morris ist ein diskursfähiger, schönstimmiger Goro.
Thomas Morris è un Goro di grandi doti attoriali.
Thomas Morris è stato un Goro molto dinamico, un vero furetto sulla scena.

DIVERSES REVUES DE PRESSE ITALIENNES
Thomas Morris campe et chante un très bon Goro, bien dans la manière de Sénéchal... Un excellent spectacle, une Butterfly à fleur de peau, dans la grande tradition, avec en plus ce qui manque si souvent aujourd’hui, l’émotion que font naître les grands acteurs bien dirigés. FORUM OPERA - Jean-Marcel HUMBERT

  • Sweeney Todd, Opéra de Toulon

Son aigu agile permet à Thomas Morris le brio du doublé Pirelli/Fogg. RESUMICA - Jean-Luc Clairet
Thomas Morris se délecte des italianismes de Pirelli, le charlatan. - CONCERTONET - Gilles Charlassier
Thomas Morris, irrésistible dans son double rôle de Fogg et Pirelli, véritable caricature apportant un peu de fraicheur. UN CULTE D'ART - Théodore Charles

  • "L'enfant et les sortilèges" - Teatro di San Carlo, Napoli

Da ricordare positivo un divertente Thomas Morris, matematico. IL MATTINO - Sefano Valanzuolo

  • "Fra Diavolo" - Opéra Comique, Paris

Comme c'est désormais d'usage pour les représentations de l'Opéra Comique direction Deschamps, les seconds rôles sont excellemment tenus, comme les deux compères maladroits Thomas Morris (Beppo) et Thomas Dolié (Giacomo). Voix bien placées, articulation très claire, bonnes qualités de jeu. OPÉRA CRITIQUES - David Le Marrec

  • "L'histoire du soldat" - Opéra de Lausanne

Thomas Morris est un diable extraordinaire, petit, doucereux et papelard, avec de brefs et terrifiants éclats de violence. CRESCENDO - Harry Halbreich

  • "Hin und zurück" / "L'heure espagnole" - Teatro delle Muse, Ancona

Ottimo, in fine, Thomas Morris : una voce ottimamente proiettata e sonora, in grado di rendere con ironia sapida e pungente le brevi, ma fondamentali, battute del saggio in Hindemith, stese su di un misterioso tappeto di harmonium (magica apparizione di Thomas Morris che, da un palco laterale, permette alla bizzara vicenda di "Hin und zurück" di riavvolgersi su se stessa) e la parte del ridicolo Torquemada in Ravel. IL MESSAGGERO - Gabriele Cesaretti

  • "La Fuite" - Théâtre national de la Criée, Marseille

L'épatant Thomas morris passe du rôle d'un évêque orthodoxe à celui d'un chef du contre-espionnage terrifiant, puis incarne un valet drolatique, à Paris, qui se refuse à parler le français. LE CANARD ENCHAINÉ - Mathieu Perez

  • "Les mamelles de Tirésias" - Opéra de Rennes

L'arrivée du Mari abandonné, soudain métamorphosé en meneuse de revue, un tuyau d'aspirateur autour du cou à l'instar du serpent de la genèse, est un grand moment d'hilarité. Il faut dire qu'en parthéno-géniteur surréaliste, Thomas Morris vaut son pesant… d'enfants, gardant dans la tempête d'une paternité pléthorique (et vocalement harassante) la dignité, tant scénique que musicale, d'un pater familias. Son mari des Mamelles de Tirésias remporte tous les suffrages. LE MONDE - Marie-Aude Roux

  • "Les mamelles de Tirésias" - Opéra de Toulon

Elégant partenaire, Thomas Morris, au timbre chaud et charmeur, sut être un mari idéal, assez cocasse pour devenir in fine la femme… de sa femme ! ANACLASE - Christian Colombeau

  • "La grande duchesse de Gerolstein" & Recital - Festival della valle d'Itria, Martina Franca

Inénarrable Puck et excellent Frantz de Thomas Morris. OPÉRA INTERNATIONAL - Sergio Segalini

  • "Orphée aux enfers" - Opéra Royal de Wallonie, Liège

Grandi nella caratterizzazione dei loro rispettivi personaggi Pierre Doyen (Giove) e Thomas Morris (Plutone). Questi prima si presenta in maniera esilarante nelle vesti di Aristeo grazie a una mimica eccezionale coadiuvata dagli azzeccati costumi per poi incarnare il dio dell'Ade che, al cospetto dei colleghi dell'Olimpo, sbatte loro in faccia le bontà che mangia e l'allegro infernale stile di vita.  FATTITALIANI - Giovanni Zambito

Le public rit de bon cœur toute la soirée, et notamment lorsqu'une impressionnante reproduction de l'Angélus du peintre Millet tombe du ciel. L'ambiance champêtre invite l'entrée sur scène d'Aristée/Pluton dans un costume d'abeille au volant de sa camionnette deux-chevaux jaune et rouge surmontée d'un frelon. En dégustant langoureusement le pot de miel dans lequel il a trempé le doigt, Thomas Morris tient une longue note en voix de tête, avec clarté et justesse. Dans le jeu aussi, sa voix placée aux résonances aiguës donne une parfaite justesse au rythme et au ton de ses phrases. OLYRIX - Charles Arden

De stevig klinkende Franse tenor Thomas Morris was in de rol van Pluto, heerser in de onderwereld en verliefd op Eurydice, een geestige spelmaker in kluchtige verschijningen. OPERA MAGAZINE - Franz Straatman

Thomas Morris gibt den Pluton mit großer Komik, vor allem wenn er in seiner Auftrittsarie ins Falsett wechselt. ONLINE MUSIC MAGAZINE - Thomas Molke

La versione dell'opera scelta è quella in due atti e quattro quadri del 1858, con qualche tocco della versione più lunga del 1874, il tutto trasportato ai giorni nostri, con Orfeo che suona il violino in un’orchestra, con Pluton/Aristée, il bravo Thomas Morris, che vende miele in una divertentissima “due cavalli” che poi si trasforma in fuoriserie per scendere agli Inferi, dove poi arriveranno pure tutti gli altri dei in jet. GIORNALE DELLA MUSICA - Alma Torreta

En Aristée/Pluton, Thomas Morris fait montre d'une vraie voix de Trial, et d'un abattage certain. OPÉRA MAGAZINE - Catherine Scholler
Haar minnaar, de herder Aristaeus (Aristée, fabricant de miel, gros et détail, dépôt au mont Hymette), die eigenlijk de vermomde god Pluto is, rijdt als bij verkleed in een deux-chevaux de scène op (wat een vondst), en zingt als fraaie entrée “Moi, je suis Aristée, un berger d’Arcadie”. De tenor Thomas Morris die een stevige voet binnenheeft in het 19de en 20ste eeuwse repertoire, vertolkt met veel brio en kunde zijn rol; qua zang enkel maar lof. KLASSIEK CENTRAAL - Alois Van Tangerloo

Du côté des enfers, le ténor Thomas Morris campe un Aristée-Pluton percutant et ambigu.  LA LIBRE BELGIQUE - Martine D. Mergeay

  • "Eugène Onéguine" - Opéra de Nice

L’ensemble des protagonistes interprète cet opéra comme un lied, s’attachant autant aux mots qu’à la mélodie, et accréditant ainsi l’idéal suprême des florentins, pères fondateurs de l’opéra : « chanter comme on parle ». A inclure dans les mêmes éloges le Monsieur Triquet de Thomas Morris.  METAMAG - Christian Jarniat

Triquet, le français de service, caricaturé par l'intelligentsia russe, est campé de manière jubilatoire par le ténor parisien russophone Thomas Morris. Tel un ventriloque accoutré, il semble produire un timbre aux artifices ostentatoires, depuis son corps de prestidigitateur. OLYRIX - Florence Lethurgez

Thomas Morris fut un Triquet réjouissant en petit magicien de soirée. ODB OPERA - Aurélie Beltrame-Cristiani

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -