overview of al our artists contact info visit us on facebook !
nothing
nothing
>> tenor roster

Markus SCHAEFER, tenor

markus schaefer C
>> NEDERLANDSE CV >> DEUTSCHER LEBENSLAUF >> ENGLISH BIOGRAPHY >> DISCOGRAPHY >> REPERTOIRE

Markus SCHAEFER, ténor étudie le chant et la musique religieuse à Karlsruhe et à Düsseldorf. Il est lauréat du Concours de Berlin et du Concours Caruso de Milan. Entre 1984 à 1993 il intègre successivement l’Opéra Studio de Zürich et l'ensemble de l’Opéra du Rhin Düsseldorf/Duisburg. Devenu free-lance il est invité à Hambourg, Berlin (les trois maisons d’opéra), Munich, Dresden, Venise (Fenice), Barcelona (Liceu), Madrid, Lyon, Festival de Salzbourg, Festival Rossini Pesaro, Festival de Flandre e.a. Son répertoire d'opéras embrasse des ouvrages de Monteverdi, Scarlatti, Hasse, Händel, Haydn, Mozart, Rossini, Donizetti, Weber, Nicolaï, J. Strauss et Jacques Offenbach (du dernier il chanta sous la baguette de Nikolaus Harnoncourt,“Barbe-Bleue” au Festival Styriarte). Prochainement il incarnera son premier Loge (Rheingold, Wagner) sous la direction d'Andreas Spering dans le cadre du Kulturwaldfestival (All) 2016.

Au cours de sa carrière il s'est également construit un très large répertoire de concert (qu'il s'agisse de messes, d'oratorios ou d'autres ouvrages, allant de l'ère baroque à nos compositeurs contemporains tels que Wolfgang Rihm ou Wilhelm Killmayer). Particulièrement prisé comme Evangéliste dans les Passions de J.S. Bach, il compte parmi les incontournables dans ce répertoire.

Il est apparu dans un vaste répertoire avec la Philharmonie de Vienne sous Charles Mackerras, Consentus Wien sous Nikolaus Harnoncourt, l'Orchestre du 18ème Siècle sous Frans Brüggen, le Orchestra of the Age of Enlightenment sous Gustav Leonhardt, Anima Eterna sous Jos Van Immerseel, le Choeur Accentus et Concerto Köln sous Laurence Equilbey, Liedertafel Berlin, Linos Ensemble, la Philharmonie de Poznan sous Jérémie Rhorer, le Brussels Philharmonic sous Leo Hussain, l'Orchestre national de Belgique sous Kwamé Ryan, le RSB (Berlin) sous Robert King, le Noord-Nederlands Orkest sous Michael Hofstetter pour n'en citer que quelques-uns ... D’autres projets l'ont conduit plus récemment en Australie Festival de Townsville, à Moscou pour la 2ème Symphonie de Mendelssohn, à Dresde pour The Dream of Gerontius, à Jérusalem, Tel-Aviv, Francfort et Berlin pour Elias, au Mexique pour la 9ème de Beethoven.

Outre les précités chefs d'orchestre Markus Schaefer s'est notamment produit sous Vladimir Jurowski, Alexander Liebreich, Pavel Kogan, Jun Märkl et Howard Arman, René Jacobs, Philippe Herreweghe, Ton Koopman, Sigiswald Kuijken, Paul Mc Creesh, Paolo Carignani, Michael Gielen, Pierre Cao, Stephan Soltesz, Kent Nagano, Christopher Hogwood et Lars Ulrik Mortensen.

Sa grande maîtrise de l'interprétation du Lied "allemand", un répertoire qu'il affectionne et aime à partager avec une flopée de talentueux pianistes, lui ont valu des invitations du Musikverein de Vienne, Lincoln Center New York, Amsbacher Festwochen, Bozar, Concertgebouw de Bruges, Schubertiade Feldkirch, de Doelen, deSingel, TCE Paris, Pleyel et de nombreuses autres salles de concerts et Festivals de notoriété internationale. En février 2013 il fêta ses débuts au Wigmore Hall de Londres dans un récital Schubert accompagné par le pianiste Piers Lane.

A l'opéra il chanta en outre : Fritz (La Grande Duchesse de Geroldstein) sous Nicolas Harnoncourt ; Ferrando (Cosi) au Aalto Theater Essen  ; Tamino (Flûte enchantée) et Andres (Wozzeck) à l'Opéra Comique de Berlin ; Belmonte à Brême, ainsi qu'Alfred (La Chauve Souris) et Ernesto (Don Pasquale) ; "Orlando Palladino" (Haydn) sous Nikolaus Harnoncourt au Theater an der Wien.

Discographie : parmi ses nombreux enregistrements le CD "Giob" de von Dittersdorf avec Markus Schäfer dans le rôle-titre, a reçu le prix de la critique allemande. Pour son interprétation des airs du ténor dans la Passion selon St. Matthieu sous Nikolaus Harnoncourt il fut recompensé avec un "Grammy"-award. Sa discographie comprend par ailleurs : "Cosi fan tutte" (Mozart) sous la direction de Sigiswald Kuijken, "Il Re Pastore" (Mozart), sous la direction de Nikolaus Harnoncourt), "Armida" et "Orlando Paladino" (Haydn) sous la direction de Nikolaus Harnoncourt), "Oratorio de Noël" (J.S.Bac) avec le Winsbacher Knabenchor.

Il consacra plusieurs enregistrements CD aux Lieder de Beethoven, Mendelssohn et Schubert. Fidèle à son affinité pour le répertoire du "Lied", Markus Schaefer interpréta une flopée de Lieder de Schubert avec Hartmut Höll ainsi qu'avec le pianiste Ulrich Eisenlohr (Klavier), qu’il enregistra par la suite sur CD pour l'édition Schubert chez Naxos produit par le SWR. Avec Christine Schornsheim (au "Hammerflügel") il mit sur pied un programme de mélodies de la main de compositeurs de la fin du 18ème. Il enregistra également „Der Messias" du compositeur Andreas Romberg (d'après un poème de F.G. Klopstock) avec la "Rheinischen Kantorei" dirigée par Hermann Max (prod. WDR/DLF).

Signalons également le cd comprenant des oeuvres de JS Bach (Cantates-solo, chez NAXOS), des "Lieder" de Karg-Elert et de Reger (chez NCA) Reger, ainsi que des Lieder de Schubert (chez Naxos). Markus Schaefer enregistra également la 9ème de Beethoven sous la direction de Jos Van Immerseel ainsi que des Cantates profanes de Bach avec Gustav Leonhardt. Finalement il enregistre sur un seul cd deux versions de "Schöne Müllerin”, l'une de Ludwig Berger (1818) et l'autre de Schubert (1823), ce avec le pianiste Tobias Koch sur instrument d’époque signé "Fritz" (facteur viennois), pour DLR Berlin à Schloss Weimar.

Update cv : saison 2015/2016, avril 2016

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -