overview of al our artists contact info visit us on facebook !
nothing
nothing
 
BENOÎT DE LEERSNYDER, METTEUR-EN-SCÈNE
deleersnyder_main
>> ENGLISH BIOGRAPHY >> NEDERLANDSE LEVENSLOOP

Après ses études de droit Benoît De Leersnyder se consacre au chant. Il étudie à l'Académie de Musique de Gand près de Jacqueline Van Quaille et se perfectionne ensuite auprès de Loh-Siew Tuan. Il suit des masterclasses auprès de Vera Rozsa, Sarah Walker, Sir Thomas Allen et Yva Barthélémy et obtient en 2000 le titre de Lauréat de l’Opéra studio de Flandre.

Chanteur, il eut le privilège de travailler avec des metteurs en scène tels que Ronny Lauwers, Waut Koeken, François De Carpentries, Willy Decker, Guy Joosten, Christof Loy, Philippe Serieul et Sybille Wilson. Déjà pendant sa formation vocale il se découvre une grande passion pour la mise en scène et s’y voue parallèlement à ses obligations de chanteur. On lui trouve du talent et aujourd'hui il ne se consacre qu'à la mise-en-scène. Très vite il jouit la confiance d'importants metteurs-en-scène tels que : Waut Koeken qu'il assiste sur Aladin au Vlaamse Opera, ONR Strasbourg et au Grand Théâtre du Luxemburg, Laurent Pelly sur Don Quichotte et Cendrillon à la Monnaie (une production reprise par Benoît à Lille et Chicago), Le Coq d'Or à La Monnaie et Madrid, Michael Haneke sur Cosi fan tutte au Teatro Real de Madrid et à La Monnaie, Ivo Van Hove sur La Clemenza di Tito à la Monnaie et Guy Cassiers sur Xerse/Cavalli et The Indian Queen/Purcell - la dernière cette année (2019) - tous les deux produits par l'Opéra de Lille.

La Monnaie lui confia la mise en espace du spectacle “Brussels Requiem”  une production à la portée du jeune public - (saison  2010/2011). D'autres succès suivent : notamment "Zauberflöte" à l'opérastudio de Flandre (décembre 2012) où il avait déjà mis en scène des cycles de mélodies, puis "Heart2get" une adaptation du cycle Da Ponte de Mozart et "Babel" une création mondiale du compositeur flamand Sam Vloemans commanditée par l'Opéra de Flandre (2015/2016).

Son actualité

À la demande du Théâtre Royal de la Monnaie, Benoît De Leersnyder mettra en scène PUSH, un ouvrage dont Howard Moody signa le livret et la musique. Ensuite il réalisera son premier opéra de Benjamin Britten : Albert Herring à la Haute-Ecole Artesis à Anvers (de laquelle dépend le conservatoire royal supérieur d'Anvers ) et pour clôturer la saison il se rendra à l'Opéra National du Rhin où il fera ses débuts en tant que metteur en scène dans La Princesse arabe un pastiche basé sur de diverses compositions du compositeur Juan Crisóstomo de Arriaga (co-production avec l'opéra de Saarbrücken).

 

Son répertoire baryton comprend e.a. Schlendrian dans la Kaffeekantate de Johann Sebastian Bach(Pocketopera), Caino dans La Morte d'Abele de Cimarosa (Nations Unies), Conte Almaviva / Nozze di Figaro (Operastudio Théâtre Royal de la Monnaie), Papageno / De Toverfluit (Zomeropera Alden Biesen, Théâtre Royal de la Monnaie, Grand Théâtre du Luxembourg, Vlaamse Opera et Concertgebouw Amsterdam), Malatesta / Don Pasquale (Zomeropera Alden Biesen), Fiorello / Il Barbiere di Siviglia (Vlaamse Opera), Dancaïre / Carmen (Opera del Mar), Schaunard / La Boheme (Operastudio Théâtre Royal de la Monnaie), Scharpless / Madama Butterfly et Ping / Turandot (Penang Arts Council), Fiorello / Il Barbiere di Siviglia (Vlaamse Opera), Le bal masqué en le Gendarme / Les Mamelles de Tirésias (Grand Théâtre du Luxembourg), Vicomte Cascada / Die lustige Witwe (Vlaamse Opera), Frank / Die Fledermaus et Jupiter / Orphée aux Enfers. Au cours de la saison 2008/2009 il fit ses débuts au Théâtre de la Monnaie dans la superbe production de “Death in Venice” de Benjamin Britten. Une production qui lui permit de fêter ses débuts à la Scala de Milan. Cette saison il partiicpa à la production de Lulu, dont Kr. Warlikowski signa la mise en scène (oct. 2012).

Dans le répertoire contemporain il a créé des oeuvres d' Alvaro Guimaraes, Johan De Smet, Lucien Posman, Victor Legley et Eddie Flecijn et a contribué à des concerts en Belgique et à l'ètranger autour de Claude Coppens, Dieter Schnebel, Marc-Olivier Dupin, John Cage et Karlheinz Stockhausen. Il a participé à l'enregistrement de 'Confidenties' de Johan De Smet sur des textes de Frank Adam. Récemment (octobre 2011) il créa le rôle principal dans “Der Turm” (d’après Peter Weiss) du compositeur Claude Lenners au Grand Théâtre du Luxembourg.

Avec Ann De Prest, Hannelore Muyllaert, Lode Vercampt et Hein Boterberg il s’est produit à plusieurs reprises dans 'L'Amour...cette éternité de seconde' spectacle autour de Léo Ferré dans une mise en espace de Ronny Lauwers.


cv-update : janvier 2019

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -