Ariën Artists - Petra Lang - Biographie française

nothing

 

 
PETRA LANG, SOPRANO - BIOGRAPHIE

 

BIOGRAPHY (ENG) LEVENSLOOP (NL) LEBENSLAUF (DEU) REPERTOIRES O & C MEDIAS SITEWEB DE L'ARTISTE

 

Aimez-vous Wagner ?

Petra Lang compte aujourd’hui parmi les plus célèbres interprètes du répertoire wagnérien. Son nom est indissociablement associé à Isolde qu’elle a chantée à Bayreuth, Munich et Vienne ainsi qu’à Brünnhilde dans la tétralogie du Semperoper à Dresde sous la baguette de Christian Thielemann, de l’Opéra de Vienne sous Peter Schneider et celle du Grand Théâtre de Genève sous Ingo Metzmacher. Une héroïne wagnérienne qu’elle a également interprétée à Bamberg, Berlin, Budapest, Bucharest, Dortmund, Lucerne, Munich, Paris, Stuttgart et Tokyo.

Parmi les nombreuses élogieuses réactions que suscita son apparition dans « Le crépuscule des dieux » au Semperoper en janvier 2018, l'article de Kirsten Liese (dans Concerti) résume au mieux l'effet produit par l'artiste: « Petra Lang, en Brünnhilde est incontestablement la sensation de la soirée (…) Son chant cultivé surclasse actuellement toute concurrence. Et si l’artiste nous gratifie de sa somptueuse voix, particulièrement incandescente dans le médium, ce n’est jamais au détriment de la compréhension du texte... »

Lorsqu’elle aborde Ortrud, un autre triomphe l’attend. Ayant débuté comme mezzo-soprano, Petra Lang s’est au fur et à mesure imposée dans Judith (Le Château de Barbe-Bleue), Cassandre (Les Troyens), Ariane (Ariane à Naxos), Marie (Wozzeck) ainsi que dans de rôles wagnériens tels que Brangäne, Sieglinde, Venus, Kundry, Waltraute et Fricka.

Invitée par les plus grandes scènes lyriques des deux côtés de l’Atlantique, elle débute en 1997 aux Etats-Unis dans le rôle de Brangäne, en version de concert de Tristan et Isolde, au Carnegie Hall de New York. En outre elle est à l’affiche des festivals de Salzbourg, Bregenz, Edimbourg et Bayreuth (Brangäne, Ortrud et Isolde).

Au disque, son enregistrement « live » des Troyens sous Sir Colin Davis avec le « London Symphony Orchestra » dans lequel elle interprète Cassandre fut largement couronné et décrocha deux Grammy Awards, le Prix BRIT, le Prix de la Critique du disque en Allemagne et fut également élu parmi les Orphées d’Or de L’Académie du Disque. Ayant une affinité particulière pour l’œuvre de Gustav Mahler elle a notamment participé à l’enregistrement de sa 2ème et 3ème symphonie sous Riccardo Chailly avec l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam pour le label DECCA.

 

Artiste complète et généreuse

Ses nombreuses obligations à l’opéra n’ont pour autant pas empêché Petra Lang de s’investir à succès dans d'autres répertoires. Qu'il s'agisse des incontournables chefs-d'oeuvre de J.S. Bach ou d'ouvrages contemporains, elle y prête volontiers sa voix. Et quel plaisir ne prend-elle à chanter les parties dévolues à la voix dans l'oeuvre symphonique de Mahler et Wagner.

Dotée d'une voix à la portée de tant d'ouvrages, les invitations à se produire sous la baguette de chefs d'orchestre éminents tels que Gerd Albrecht, Claudio Abbado, Pierre Boulez, Semyon Bychkov, Riccardo Chailly, Myung-Whun Chung, Andrew Davis, Colin Davis, Ivan Fischer, Bernard Haitink, Armin Jordan, Fabio Luisi, Marek Janowski, Riccardo Muti, Wolfgang Sawallisch, Simon Rattle, Donald Runnicles, Jeffrey Tate, Christian Thielemann et Franz Welser-Möst, ne manquent pas.

Miroir d'émotions

rares sont les chanteurs à pouvoir se plier aux exigences du Lied, à savoir dépeindre une infinité d'émotions contenues dans une mélodie sans en trahir la théâtralité. Petra Lang s'est révélée fine interprète du genre, qu'elle aborde avec grande profondeur et sensibilité et dont elle maîtrise toutes les nuances. C'est en grande complicité avec le pianiste Adrian Baianu, ou encore avec Malcolm Martineau, Carmen Piazzini, Maurizio Pollini, Wolfram Rieger, Charles Spencer et Einar Steen-Noekleberg, que Petra Lang s'est produite à Amsterdam (Concertgebouw), Bruxelles (La Monnaie), Dresde (Semperoper), Edimbourg, Genève (Victoria Hall, Grand Théâtre), Gand, Londres (Wigmore Hall, St. Lukes), Milan (La Scala), Munich (Gasteig), New York (Carnegie Hall, Danny Kaye Hall, Rockefeller University), Tokyo et Paris (Châtelet, Louvre, Salle Pleyel)…

Récents engagements

À l’opéra elle retrouva ses rôles « fétiche » tels qu’Isolde au Festival de Bayreuth, Brünnhilde dans plusieurs productions du Ring (Wagner), l’une signé Dieter Dorn au Grand Théâtre de Genève (sous Georg Fritzsch), l’autre Achim Freyer à Seoul. En concert, accompagnée par l’Orchestre symphonique de la ORF de Vienne elle interpréta le cycle de mélodies d’après des poèmes de Maurice Maeterlinck d’Alexandre Zemlinsky. De nombreux projets - dont son retour à Bayreuth comme Brünnhilde - durent hélas être annulés en raison des mesures « barrière » contre le coronavirus.

Actualité

La saison prochaine (2020/2021) Petra Lang regagnera le Semperoper où elle apparaîtra sous la baguette de Christian Thielemann dans Siegfried et le Crépuscule des Dieux. En concert elle se produira avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, sous la direction musicale de Klaus Peter Flor, dans les Rückert-Lieder de Gustav Mahler. À plus long terme elle abordera de nouveaux rôles, tels que Kostelnicka (Jenufa), Klytämnestra (Elektra) et Herodias (Salome).

 

Pédagogue hors pair

Née à Francfort, Petra Lang entame sa formation musicale par l’étude du violon. Diplômée elle poursuit sa formation artistique en étudiant le chant auprès de Gertie Charlent et Ingrid Bjoner. En matière d’interprétation du chant wagnérien l’artiste tire de précieux enseignements des cours pris avec Astrid Varnay. Parmi les autres personnalités à avoir contribué à sa formation professionnelle, notons le ténor Angelo Loforese, ainsi que Judith Beckmann, Brigitte Fassbaender, Hans Hotter, Dietrich Fischer-Dieskau et Peter Schreier, ces derniers lors de master classes.

Très vite Petra Lang se découvre une réelle passion pour l’enseignement auquel elle s’engage alors qu'elle parfait encore ses études de violon. Diplôme en poche, elle enseigne non seulement le violon et l’alto mais donne également un cours d’éducation musicale élémentaire au sein des académies de musique de Gross-Gerau et de Rüsselsheim (1982-1989).

S’étant fait un nom dans l’enseignement du chant, Petra Lang fut invitée par la Société Mahler de Londres (2006) ainsi que par les Universités de Cologne (2007) et de Münster (2007/2008) pour des cours de Maître. Depuis elle se rendit à plusieurs reprises à Londres. Le Festival de Bayreuth l’invite pour un cours de Maître portant sur le chant wagnérien (2013). Notons également ses classes particulières à l’Académie de musique de St. Goar (2014/15), à l’Opérastudio de Cologne Opera et au Conservatoire de l’Université Johannes Gutenberg à Mainz.

Riche de son expérience et forte de ses compétences sur le plan pédagogique Petra Lang se doit d’instruire, voire d’aider et de motiver les chanteurs de demain. L’accent est mis sur la formation vocale, le choix de l’emploi, l’apprentissage des rôles et leur interprétation, pour chacun des chanteurs en formation. Il s’agit d’une approche individuelle d’orientation, permettant de conseiller voire de définir au mieux le parcours professionnel à prendre. Pour y aboutir, l’artiste développa un concept de master classe adapté, ledit : Meisterkurs-Konzept PetraLangKlang© dans lequel elle intégra des éléments de la méthode : Peter-Hess®-Klangmethoden.

 

CV-Update : saison 2020/2021

- All Rights reserved - Ariën Arts & Music Mgt (bvba) - Company, founded in 1928 by Gaston Ariën -